Contact     Extranet     facebook      twitter      youtube      rss

 

Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020

M. le président. La parole est à Mme Véronique Guillotin, pour explication de vote.

Mme Véronique Guillotin. Comme tout le monde, j'ai trouvé particulièrement difficile, pour ne pas dire pénible et surtout frustrant, l'examen de ce projet de loi de financement de la sécurité sociale, qui a été engagé voilà trois semaines et qui s'est déroulé en deux temps : une première lecture interrompue en plein milieu et une nouvelle lecture en moins d'une journée, ce qui ne permet pas d'aller au fond des choses sur un sujet pourtant majeur dans la conjoncture actuelle.

Je ne serai pas aussi sévère que l'ensemble de la majorité. Je n'ai pas voté les amendements de suppression de l'Ondam – j'ai demandé la parole pour une explication de vote, mais je pense que vous ne m'avez pas vue, monsieur le président – pour les raisons que j'ai en partie exposées lors de la discussion générale. En effet, ce projet de loi de financement de la sécurité sociale comprend tout de même de bonnes mesures.

Certes, les mesures du plan d'urgence pour l'hôpital public demeurent insuffisantes, mais, comme je l'ai déjà dit, nous ne rattraperons pas des dizaines d'années d'errance en un projet de loi de financement de la sécurité sociale. Nous partons de loin et la responsabilité est collective.

C'est à ce titre que le groupe RDSE s'abstiendra sur ce texte.

Projet de loi de financement de la sécurité social...
Projet de loi de finances pour 2020 : mission spor...