Contact     Extranet     facebook      twitter      youtube      rss

 

Projet de loi de finances rectificative pour 2020

M. le président. La parole est à M. Jean-Marc Gabouty, pour explication de vote.

 

M. Jean-Marc Gabouty. Nous travaillons dans des conditions un peu surréalistes. En venant cet après-midi, je regardais le jardin du Luxembourg, vide malgré ce grand soleil. J’ignore quand il en a été ainsi dans le passé, mais cela remonte sûrement à quelques décennies ; je ne sais pas si quelqu’un s’en souvient.

Je me félicite du vote qui est sur le point d’intervenir ce soir. Il est vrai que, à cette heure, nous n’avons pas le recul nécessaire pour mesurer l’impact réel qu’aura cette crise sur nos entreprises et notre tissu économique. Nous vivons au jour le jour, les choses changent chaque jour, chaque semaine. La réaction du Gouvernement et le travail législatif accompli par l’Assemblée nationale et le Sénat pendant ces deux jours me semblent une bonne réponse aux préoccupations de nos concitoyens.

Certes, tout n’est pas précis, tout n’est pas parfait, mais, globalement, nous envoyons le signe fort que nous prenons les choses en main. Au-delà de la crise sanitaire, il faudra consolider et relancer notre appareil économique, sans quoi on entrerait dans une crise sociale d’une certaine gravité. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Nos questions n’ont pas toutes trouvé réponse. Pour ma part, je regrette de ne pas avoir eu de réponse à la question de l’équité de la concurrence dans certains secteurs de la distribution, mais je pense que d’autres reviendront sur le sujet.

En tout cas, ce train de mesures me paraît positif et aujourd’hui adapté, mais il méritera sûrement d’être amélioré, amendé et renforcé dans les semaines et les mois à venir.

Projet de loi d’urgence pour faire face à l’épidém...
Projet de loi de finances rectificative pour 2020

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.rdse-senat.fr/