Contact     Extranet     facebook      twitter      youtube      rss

 

Débat sur le thème : « La perte de puissance économique de la France – notamment en termes de compétitivité, d'innovation et de recherche – et ses conséquences sur la situation sociale et le pouvoir d'achat. »

Mme le président. La parole est à Mme Guylène Pantel.

Mme Guylène Pantel. Monsieur le ministre, le thème de ce débat étant très vaste, j'aborderai une question plus spécifique, mais en prise directe avec l'actualité : celle de la hausse spectaculaire du prix des carburants sur l'ensemble du territoire.

À ce jour, le prix du gazole atteint 1,57 euro quand celui du sans plomb a dépassé, pendant quatre semaines, 1,63 euro. Ces niveaux sont historiques. Pour mémoire, en octobre 2018, à la veille du déclenchement du mouvement des gilets jaunes, ces prix avaient atteint respectivement 1,55 et 1,58 euro.

Cette hausse entraîne des conséquences particulièrement fortes dans les territoires ruraux, voire hyper-ruraux, où la voiture est essentielle pour accéder aux services publics, pour se rendre à un rendez-vous professionnel ou administratif, par exemple, ou pour recevoir des services spécifiques – je pense notamment aux personnes âgées ou dépendantes.

Ainsi, en Lozère, il faut souvent faire une ou deux heures de route pour se rendre à l'hôpital ou même à la maternité la plus proche.

En 2018, alors qu'émergeait le mouvement des gilets jaunes, mon groupe avait déjà proposé un dispositif de minoration de la taxe sur les produits énergétiques dans les départements les plus ruraux. Cette problématique reste d'actualité, alors que la reprise économique entraîne le retour d'une inflation, inédite depuis plusieurs années, sur nombre de produits.

Monsieur le ministre, au-delà de la très médiatique mesure d'indemnité inflation que nous avons examinée en projet de loi de finances rectificative voilà quelques jours, quelles autres mesures concrètes peuvent être mises en œuvre afin de soutenir le pouvoir d'achat des habitants des territoires hyper-ruraux ?

Mme le président. La parole est à M. le ministre délégué.

M. Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargé des petites et moyennes entreprises. Madame la sénatrice Pantel, comme vous l'avez souligné, les Français sont préoccupés par l'inflation et par leur pouvoir d'achat.

Depuis le début du quinquennat, le Gouvernement a pris plusieurs mesures pour rémunérer le travail à sa juste valeur et pour renforcer le pouvoir d'achat des Français. Je pense à la revalorisation de la prime d'activité de 100 euros au niveau du SMIC, à la mise en place de la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat, qui peut être versée jusqu'au début de l'année 2022, à la réduction de l'impôt sur le revenu des classes moyennes ou encore à la suppression de la taxe d'habitation.

Compte tenu de l'évolution de la situation et de la hausse des prix, nous avons réagi, à la demande du Président de la République et du Premier ministre, en augmentant de 100 euros le chèque énergie, d'un montant initial de 150 euros, dont bénéficient chaque année 6 millions de ménages.

Par ailleurs, nous mettrons en place, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative pour 2021, une indemnité inflation de 100 euros pour 38 millions de Français.

Enfin, nous proposons de mettre en place un bouclier tarifaire sur les prix du gaz et de l'électricité.

Le pouvoir d'achat de l'ensemble des ménages a progressé de façon continue depuis 2017 et, comme je l'indiquais voilà quelques instants, de 8 % en moyenne sur le quinquennat. Quel que soit leur niveau de revenu, les Français ont bénéficié des mesures fiscales et sociales de ce quinquennat. Un salarié au SMIC peut ainsi gagner 170 euros de plus par mois.

Le maintien de services publics de qualité sur l'ensemble du territoire, en particulier dans les territoires ruraux, est l'une des priorités du Président de la République depuis 2017. Avec le réseau France Services, que conduit Jacqueline Gourault, le Gouvernement fait en sorte que chaque Français ait accès à un point de contact physique et humain à moins de trente minutes de chez lui.

Débat sur le thème : « Quel bilan de l'action du G...
Projet de loi de finances pour 2022 : Mission « Éc...

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.rdse-senat.fr/