Contact     Extranet     facebook      twitter      youtube      rss

 

Débat sur les conclusions du rapport d'information : adapter la France aux dérèglements climatiques à l'horizon 2050 : urgence déclarée

M. le président. Pour clore ce débat, la parole est à M. Jean-Yves Roux, rapporteur de la délégation sénatoriale à la prospective.

 

M. Jean-Yves Roux, rapporteur de la délégation sénatoriale à la prospective. Les territoires de montagne sont extrêmement vulnérables au réchauffement climatique, qui menace directement les activités au cœur de l'économie montagnarde que sont le pastoralisme et le tourisme.

Madame la ministre, vous avez évoqué dans votre introduction les risques naturels en montagne. Il s'agit d'un sujet important : ces risques vont s'accroître du fait du réchauffement climatique et il faut adapter les outils de prévention.

L'impact du réchauffement climatique va bien au-delà du risque naturel. J'appelle l'attention sur le fait que le plan national d'adaptation au changement climatique doit créer les outils qui permettront d'accompagner l'adaptation de l'économie montagnarde, notamment la diversification du tourisme vers un « tourisme de montagne en quatre saisons » et le maintien du tourisme de neige.

Pour terminer, je tiens à remercier le président Karoutchi de son soutien et Mme la ministre de ses réponses directes et franches. (Applaudissements sur les travées du groupe RDSE.)

Débat sur les conclusions du rapport d'information...
Question d'actualité sur la Miviludes