Contact     Extranet     facebook      twitter      youtube      rss

 

Proposition de loi constitutionnelle visant à garantir la prééminence des lois de la République

M. le président. Avant de mettre aux voix l'ensemble de la proposition de loi constitutionnelle, je donne la parole à Mme Nathalie Delattre, pour explication de vote.

 

Mme Nathalie Delattre. Le groupe du RDSE votera pour cette proposition de loi.

Lors des travaux de la commission d'enquête sur la radicalisation islamiste que j'ai eu l'honneur de présider, et dont Mme Jacqueline Eustache-Brinio était la rapporteure, nous nous sommes penchés sur un sondage de l'Institut français d'opinion publique (IFOP), dévoilé en septembre 2019. Il révélait que 27 % des musulmans interrogés approuvaient l'idée selon laquelle la loi islamique, la charia, devait être placée au-dessus des lois de la République.

L'Institut Montaigne a également établi que 26 % des musulmans interrogés ont sciemment adopté un système de pratiques communautaires opposées aux valeurs de la République. Quelque 37 % d'entre eux estiment que la laïcité française doit s'adapter à la pratique de l'islam.

Nous ne pouvons pas taire ces chiffres. Tous les membres de la commission, quelle que soit leur appartenance politique, en ont été informés. Il n'y a plus de place pour le déni politique et nous devons cesser de tourner en rond, comme le président Larcher nous le demandait encore tout à l'heure.

Lors des hommages à la mémoire de Samuel Paty, certains nous ont dit combien ils étaient las des mots et des rassemblements. Ils exigent désormais que nous posions des actes pour que chacun puisse vivre en laïcité et en paix dans notre République. Monsieur le garde des sceaux, nous avons besoin que la justice nous y aide. Vous devez prendre des décisions fortes et mener une action déterminante.

L'ensemble du Gouvernement doit travailler à des solutions, notamment en ce qui concerne les réseaux sociaux. Selon Hugo Micheron, ce jeune universitaire que citait Bruno Retailleau, « Google est salafiste », tant il y a de millions de références et de vidéos radicalisées sur la toile. L'actualité démontre que nous devons nous protéger de cet obscurantisme qui a « pignon sur téléphones et tablettes ». Soyons courageux ! Marianne le mérite. (M. Jean-Yves Roux applaudit.)

Proposition de loi relative à la déshérence des co...
Proposition de loi constitutionnelle visant à gara...

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.rdse-senat.fr/